À propos

« Au fil de l’Our » résume assez bien mon intention : évoquer à la fois le temps qui passe, les saisons, les époques, les générations mais aussi mon cadre de vie, le parc naturel de l’Our, au nord du Luxembourg.

Maman expat, amoureuse de la nature, soucieuse de l’environnement, curieuse d’apprendre des autres cultures, passionnée d’histoire, attirée par la philosophie et tous les grands penseurs qui nous invitent à ralentir, c’est un peu de tout cela que j’ai voulu partager.

Utiliser ses mains et son imagination plutôt que sa voiture et sa carte bancaire. Regarder la nature, apprendre à l’écouter. Fabriquer, inventer, faire « soi-même », retourner à la matière, rester concentré, autant de choses qui peuvent paraître bêtes, mais desquelles notre mode de vie actuel nous éloigne. Je vous propose ici quelques idées pour mélanger un peu de tout cela, autour d’activités qui nous font profiter des avantages que nous offre chaque période de l’année.

Observer les saisons se succéder, c’est une invitation à la méditation. Méditer sur le temps qui passe, sur la fragilité de la vie, mais aussi sur le miracle qu’elle porte. C’est ouvrir de nouvelles réflexions sur ce qu’est l’Homme, la raison de son existence, la valeur des choses, l’impact de nos actions. « Celui qui déplace la montagne, c’est celui qui commence à enlever les petites pierres. » Cette citation, attribuée à Confucius me rappelle chaque jour que ce sont les détails de la vie qui comptent.