Un collier de pâtes pour la Fête des mères

Comme beaucoup de fêtes au caractère aujourd’hui très commercial, la Fête des mères existe pourtant depuis bien longtemps. Dans la Grèce antique, on célèbre déjà Rhéa, la mère de Zeus, la « Grande Mère » (Magna Matra). C’est au tour des Romains ensuite, de vénérer Cybèle, la mère des dieux lors des Matronalia, fête donnée en l’honneur des femmes mariées. On retrouve aussi une coutume similaire en Angleterre au XVIème siècle. Elle a lieu au début du carême et donne aux domestiques le droit, ô combien rare et précieux, de bénéficier d’un jour de congé pour le passer en famille, c’est le Mothering Sunday. En France, Napoléon évoquera également l’idée d’officialiser une fête des mères mais ce n’est qu’en 1950 qu’elle le devient réellement. Le 24 mai de cette même année, Vincent Auriol en fait une célébration officielle, désormais inscrite au calendrier de la République française. Merci Vincent !

Pour cette occasion, le collier de pâtes reste un grand classique. Certes, il a mauvaise réputation, mais je ne vous propose pas de vous baladre avec trois coquillettes au bout d’une ficelle à gigot. Si on y met du cœur et de la couleur, il peut devenir très joli ! Si, si !


Matériel :
  • Pâtes (j’ai utilisé des penne mais laissez libre cours à votre imagination !)
  • Fil (j’ai pris un fil à broder doré à 6 brins)
  • Vernis à ongles (j’ai choisi un vert d’eau et un doré)
  • Des ciseaux
Réalisation :
  • Il faut d’abord peindre une à une les pâtes avec du vernis à ongles.
  • Petite astuce pour faire sécher les pâtes : vous pouvez utiliser une brosse de vaisselle, brins vers le haut. Il suffit alors de poser les pâtes dessus pour les laisser sécher à la verticale.
  • Une fois que les pâtes sont colorées et sèches, les relier entre-elles avec du fil serré très fort.
  • A la fin, faire passer un morceau de fil plus long, le nouer et couper les morceaux qui dépassent avant de faire glisser le nœud dans les pâtes, pour le cacher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.